Observations et modélisation

Affiner les données et les mesures dans les zones prioritaires

Cette tâche est réalisée par l’IFREMER, le BRGM et les partenaires extracommunautaires (Université des West Indies Trinidad & Tobago, CARICOOS, MonaGis) et permettra d’affiner l’acquisition de données dans les zones prioritaires, la durée et les paramètres clés à observer.

Des campagnes de mesures sont prévues dans les Antilles françaises et dans les îles des partenaires extracommunautaires. Ces données seront nécessaires à la validation des modèles numériques développés ultérieurement.

Création d’une plate-forme de modélisation hydrodynamique

Une plate-forme de modélisation hydrodynamique sera créée afin d’améliorer la connaissance de la circulation 3D des masses d’eau de la région en détaillant le rôle des structures tourbillonnaires (< 30 km) dans le contrôle des propriétés hydrologiques à proximité des îles de la Caraïbe jusqu’à la submersion marine en tenant compte de l’impact des événements extrêmes comme les cyclones et les tsunamis.

 Ce travail sera effectué en faisant appel à la modélisation numérique selon:

  • Deux échelles spatiales de travail : la Mer des Caraïbes et les Antilles Françaises (Guadeloupe et Martinique) ;
  • Deux échéances temporelles, réanalyse pour la période 1980-2010 et projection pour la période 2070-2100 afin de tenir compte des effets du changement climatique.

Vitesse et direction des courants de surface dans la baie de Fort de France, Martinique. Projet HYDROSEDMAR du BRGM.

ADCP : appareil de mesure des courants dans la colonne d’eau.

Exemple de carte des courants à l’échelle des petites Antilles extraite du site http://marine.copernicus.eu/